Skip to content

Conférence L’esprit de la forêt en dessinant les chants de l’ayahuaska – 16 mai 15h EHESS

by sur 04/05/2012
Le 16 mai 2012- 15-17h – salle 1 – 190, av. de France 75013 Paris

L’esprit de la forêt: en dessinant les chants de l’ayahuaska

A l’occasion de leur venue à Paris pour participer à l’exposition « Histoires de voir, Show and Tell » organisée par la Fondation Cartier, le CERMA (Centre de recherches sur les Mondes américains) a le plaisir de recevoir Ibã Huni Kuin et Amilton Pelegrino de Mattos pour une conférence en portugais.

Leur intervention portera sur le projet “Esprit de la forêt”, un projet concernant la transcription multimédia des chants cérémoniels des huni kuin (Kaxinawá). Mis en place en 2009 par Amilton Pelegrino de Mattos, le projet s’inscrit dans la continuité des recherches sur les chants de l’ayahuaska que mène Ibã Huni Kuin depuis plus de vingt ans. C’est donc à une réflexion sur les rapports entre registre de l’oralité et registre associé à la culture lettrée, entre savoirs anciens et nouveaux langages pour tenter de « traduire » l’univers visionnaire de l’ayahuaska, d’un point de vue artistique et onirique, que nous invitent les conférenciers. Pour en savoir plus sur le projet: www.nixi-pae.bl.com

Sur les conférenciers

Né en 1964 dans le seringal de Fortaleza, Terre Indigène du Rio Jordão (Acre, Brésil), Ibã Huni Kuin a été préparé par son père, un txana (chanteur), pour recevoir les chants du peuple hunikuin et leurs pouvoirs de cure, en particulier ceux qui sont associés à l’ayahuaska. Ibã, qui se consacre à l’étude des savoirs traditionnels, a été alphabétisé dans les années 1980, en suivant des formations destinées aux professeurs indiens. Au début des années 1990, il commence à transcrire et à enregistrer les chants qu’il étudiait avec son père. En 2004, il publie son premier livre, Nixi Pae – O Espírito da Floresta. En 2007, il produit, avec un groupe de chercheurs hunikuin qu’il a lui-même formé, un autre livre, Huni Meka – Os cantos do cipó, ainsi que deux registres sonores (CD) et une vidéo (voir plus bas). Avec son fils, Bane Huni Kuin, il organise ensuite le Groupe de Jeunes Artistes qui se réunira en 2011 dans le village de Mae Bena, Jordão. Depuis 2009, il s’est investi dans la transcription audiovisuelle de ces livres.

Né en 1976 à São Paulo, Amilton Pelegrino de Mattos a étudié la littérature et le cinéma avant de soutenir un master (mestrado) sur la musique et la danse des Guarani Kaiowá de l’état du Mato Grosso do Sul et des Guarani M’byá de celui de São Paulo. Il a rencontré Ibã em 2001 dans Acre, lors d’une séance d’ayahuaska et réside dans l’Acre depuis 2004. En 2008, il devient professeur d’Art dans le cours de formation de professeurs indigènes de l’Universidade Fédérale de l’Acre. L’année suivante, il conçoit, en collaboration avec Ibã Huni Kuin, le projet “Esprit de la forêt” qui se propose de dessiner les chants de l’ayahuaska, projet où il intervient comme assesseur et videoartiste. Il appartient au groupe de recherche du laboratoire d’anthropologie et de forêt de l’Université fédérale de l’Acre et participe à l’institut Nova Cartografia Social da Amazônia. Depuis 2005, il publie le blog imperceptíveis.

Publicités

From → Archives

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :