Skip to content

Le gouvernement russe dissout l’Association des peuples autochtones du Nord, de la Sibérie et de l’Extrême-Orient de la Fédération de Russie (RAIPON)

by sur 04/12/2012

Le gouvernement russe dissout l’Association des peuples autochtones du Nord, de la Sibérie et de l’Extrême-Orient de la Fédération de Russie (RAIPON)

Le gouvernement russe a dissous l’Association des peuples autochtones du Nord, de la Sibérie et de l’Extrême-Orient de la Fédération de Russie (RAIPON), une organisation publique non gouvernementale. Ces activités ont été interrompues le 1er novembre 2012 par la résolution numéro 2332 du ministre russe de la justice, affirmant que sa charte violait la loi.
L’arrêté, a provoqué un « choc » au sein de l’ONG, a déclaré un de ses responsables, Rodion Souliandziga, considérant que cette décision était « politique ».

« Notre charte est en vigueur depuis 22 ans et nous n’avions jusqu’à présent eu aucun problème », a-t-il dit à l’AFP. « Ils essaient de nous faire taire » a-t-il ajouté, « ils veulent nous éliminer ». L’association, qui compte 400 membres à travers la Russie et représente 41 peuples autochtones, critique depuis longtemps les politiques de la Russie vis-à-vis de ces peuples vivant dans les vastes territoires de Sibérie du nord et d’Extrême-Orient, riches en hydrocarbures. La Russie a récemment accéléré ses projets énergétiques dans l’Arctique. Le géant gazier Gazprom a lancé la production sur son gisement géant de Bovanenkovo le mois dernier et le numéro un du pétrole russe Rosneft prévoit des projets d’exploration offshore avec des compagnies occidentales.
L’affaire survient alors que les ONG font face à des restrictions croissantes en Russie, après l’adoption d’une série de lois, parmi lesquelles un texte qualifiant d’« agents de l’étranger » les ONG bénéficiant de subvention étrangères. L’association, qui a déjà dû mettre un terme à ses projets internationaux en raison de cette loi, va faire appel de cette décision de justice devant la Cour suprême, même si cela « n’a aucune chance » d’aboutir, a indiqué M. Souliandziga. Si elle est déboutée, elle aura six mois pour se dissoudre, a-t-il précisé.

 

Appel de RAIPON aux Russes et aux organisations internationales

Chers partenaires et amis,

Nous en appelons à votre soutien pour prévenir la fermeture de RAIPON, qui, riche d’une expérience et autorité depuis plus de 20 ans, est essentielle à nos peuples aujourd’hui. L’Association russe des Peuples autochtones du Nord (RAIPON) a besoin de votre soutien concernant la suspension injustifiée de ses activités par le ministre russe de la justice. Au cours de ces deux dernières années, le RAIPON a fait l’objet d’une pression grandissante émanant de diverses agences fédérales et ayant pour but de lui retirer son statut fédéral. Nous considérons qu’il s’agit d’une tentative visant à diviser le mouvement des peuples autochtones en Russie et à le remplacer par une organisation subordonnée prête à acquiescer aux décisions qui seront fondamentalement en contradiction avec les intérêts vitaux des peuples autochtones.

Tant le processus législatif que les actions des autorités fédérales et régionales ont apporté des preuves évidentes de cette tentative au cours des dernières années. Nous avons pu observer un véritable affaiblissement de la protection légale conçue pour préserver le mode de vie traditionnelle des peuples autochtones. Beaucoup d’autorités fédérales et régionales utilisent diverses voies pour entraver les droits des peuples autochtones de participer à des activités de gestion traditionnelle. En premier lieu les parcelles de pêche et de chasse qui ont alimenté nos peuples depuis des siècles sont mises aux enchères et transmises à de grandes entreprises. Les entreprises autochtones sont saisies par des pilleurs.

RAIPON a fermement résisté à cette pression en critiquant les autorités qui ont échoué dans la mise en œuvre de leur politique gouvernementale relative aux peuples autochtones et qui ont violé les droits collectifs de ces derniers tels que garantis par la Constitution russe.
Le plus surprenant est le fait que l’agence fédérale établie pour mettre en œuvre cette politique gouvernementale – le ministre du développement régional, ou plutôt les bureaucrates de ce ministre – est un des plus grand adversaire de RAIPON. Le ministre a systématiquement soutenu que seul celui-ci possède le droit et la capacité de déterminer comment les peuples autochtones doivent vivre, refusant ainsi d’autoriser la participation des peuples autochtones dans la définition de leur avenir.

Nous espérons que la Cour suprême de la Fédération de Russie considèrera de manière impartiale la requête que nous avons introduite contre la décision controversée du ministre russe de la justice et que le RAIPON sera autorisé à reprendre ses activités.

Transmettez s’il-vous-plaît la lettre ci dessous au:

Président russe Vladimir Poutine,
Premier ministre Dimitri Medvedev
Ministre de la justice Alexandre Konovalov.

Lettre en français
Lettre en anglais

Pour envoyer cette lettre :

1. Au Président de la Russie Vladimir Poutine
a. Pour envoyer le message électronique, utilisez le formulaire électronique suivant: http://eng.letters.kremlin.ru/
Vous pouvez joindre le fichier aux lettres.
b. Pour envoyer cette lettre par la poste, utilisez l’adresse suivante : Russia, Moscow, Ilyinka st. 23, 103132

2. Au Premier ministre Dimitri Medvedev
a. Pour envoyer le message électronique, utilisez le formulaire électronique suivant: http://government.ru/online/question/step2.html
Vous pouvez joindre le fichier aux lettres.
b. Pour envoyer cette lettre par la poste, utilisez l’adresse suivante – Russia, Moscow, Krasnopresnenskaya naberezhnaya 2, 103274

3. Au ministre de la justice de la Fédération de Russie Alexander Konovalov
a. Pour envoyer le message électronique, utilisez le formulaire électronique suivant: http://www.minjust.ru/request/send_request?theme=minjust
Vous pouvez joindre le fichier aux lettres.
b. Pour envoyer cete lettre par la poste, utilisez l’adresse suivante – Russia, Moscow, Zhitnaya st. 14. GSP-1, 119991

Pour en savoir plus:

Analyse détaillé de la situation par Dmitry Berezhkov Vice-président de l’Association russe des peuples autochtones du Nord, de la Sibérie et de l’Extrême-Orient (RAIPON).

Informations sur les peuples autochtones de la Fédération de Russie (site du GITPA)

Publicités

From → Archives

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :